Passer l’aspirateur pour calmer bébé, quelle idée !

Si les bébés n’arrivent pas avec une notice, heureusement l’expérience des nombreuses personnes, parents avant nous, permet de trouver des pistes pour s’en sortir. L’une des questions que tous les parents se posent est que fait-on quand bébé pleure, qu’il n’a pas faim et que la couche est propre…

Et bien, on peut passer l’aspirateur.

Je vous explique.

Le besoin de bruit blanc

Dans le ventre de leur mère, les bébés ne sont jamais dans un environnement silencieux. Le silence est angoissant, il évoque l’abandon, la solitude. Bébé a besoin de savoir que maman est là, car elle chante dans la cuisine ou que papa n’est pas loin, car il discute au téléphone. Lorsque nous créons des cocons de silence pour notre enfant, nous ne faisons que créer une barrière entre lui et nous.

Bébé pleure pour s’assurer que ses parents sont toujours là.

Le bruit est également stressant, une porte qui claque, un chien qui aboie, une voiture qui klaxonne. Chacun d’entre eux interroge le bébé qui découvre le monde, gêne son sommeil et son repos. Il se fatigue et donc il pleure.

C’est là que le bruit blanc vient sauver la vie de nombreux parents et apaiser les enfants. Bruit blanc est le terme scientifique. C’est un bruit qui regroupe toutes les fréquences audibles. Il crée comme une bulle sonore, tenant à l’extérieur les bruits parasites (la porte qui claque) et le silence. Les deux soucis précédents sont réglés en une seule fois !

Aspirateur et sèche-cheveux pour calmer bébé

Il y a de nombreuses façons de sécuriser émotionnellement un enfant. On peut lire à voix haute, n’importe quoi, votre roman du moment ou le journal. On peut également chanter pour lui, la berceuse étant sa bulle sonore. Cela ne fonctionne pas aussi bien avec un CD et on peut donc finir par se lasser de chanter ou lire avant que l’enfant s’endorme.

Chez certains, lorsque l’aspirateur n’est pas trop bruyant, il suffit de le laisser brancher et allumer pour que le bruit produit apaise l’enfant. Mais il est également possible de le positionner dans la pièce d’à côté, pour que le bruit soit atténué.

Le même effet a été observé avec un sèche-cheveux, le sèche-linge, etc. Et pour éviter une consommation électrique élevée inutilement, on peut trouver des CD et des applis pour reproduire les mêmes sons.

Ces sons sont quasiment des bruits blancs. Et ils peuvent être éteints dès que l’enfant dort.

On considère que 87 % des bébés s’endorment en moins de 5 minutes avec un bruit blanc, contre seulement 25 % sans bruit blanc. Et ça fonctionne également sur les adultes.

Une solution temporaire ?

Quand on découvre cette astuce, on commence par sauter de joie. Adieu les pleurs de fatigue, certains pleurs inexpliqués et les endormissements impossibles.

Pour autant l’inquiétude revient vite, c’est le propre des nouveaux parents : et si l’enfant ne pouvait plus jamais s’endormir sans le bruit de l’aspirateur ? On ne se pose pour autant pas la question quand on le couche avec un bisou et une chanson.

Que l’on se rassure, il n’y a aucune raison qu’un bébé développe une dépendance bizarre au ronronnement de l’aspirateur. Pour cela il ne faut pas utiliser le bruit blanc comme un réflexe, ne pas l’intégrer au rituel du coucher.

Les rituels aident effectivement à l’endormissement, car l’enfant finit par anticiper l’étape suivante et se conditionne progressivement à s’endormir. Mais on peut garder le rituel du coucher qui nous plaît et simplement intégrer ponctuellement autre chose.

On peut lancer une lessive, passer l’aspirateur, écouter la radio et certains jours ne rien faire de plus que chantonner ou en profiter pour passer quelques coups de téléphone. Bref, on fait volontairement du bruit, long, régulier et doux, pour rappeler à son enfant qu’il n’est pas seul.

Conclusion : rappel pour le bien-être de tout le monde

Le bruit de l’aspirateur n’est une solution que quand on s’est assuré que le bien-être de l’enfant est respecté. Il faut être sûr qu’il n’a pas faim, pas froid/chaud et qu’il est propre. On s’assure qu’il est en bonne santé et qu’aucune gêne particulière ne trouble son repos.

Un bébé a peu de besoins quand il est en bonne santé. Et parmi eux, il y a le besoin d’être assuré que ses parents sont là, qu’il n’est pas abandonné à lui-même. C’est également une éponge à émotion. Et face à un parent stressé, le nourrisson deviendra stressé lui-même. C’est pourquoi l’aspirateur et les autres bruits blancs sont de belles solutions de secours, pour permettre à chacun de se reposer.

Sources :

http://www.magicmaman.com/bruits-blancs-la-formule-magique-pour-endormir-bebe,3553290.asp

http://www.slate.fr/story/158308/endormir-bebe-rapidement-bruits-blancs

http://trucsdemamaman.fr/leffet-magique-bruits-blancs-endormir-bebe